L’Évangile de Nyarlathotep – Compte-rendu de session

Joué le samedi 29 aout 2020 par une équipe de deux joueurs avec les règles de l’Appel de Cthulhu. La session a duré un peu moins de 6 heures, incluant la création des personnages. Ambiance sonore: la discographie de Om

Le scénario: L’Évangile de Nyarlathotep.

Je suis quelqu’un qui prend beaucoup de liberté avec les règles des jeux. Je vais vous expliquer de quelle façon je leur ai fait faire leurs personnages.

J’ai utilisé cette fiche, prise sur le site de TOC:

Comme j’aime pas faire tirer des dés lors de la création du personnage, j’ai donné 90 à se distribuer dans ses attributs. Min 8 Max 18, avec un +2 en EDU

EDU x 25pts dans les compétences de métier, INT x 10 dans le reste

Les personnages sont tous fonctionnaires, leurs compétences de métier sont: Anthropologie, Comptabilité, Géographie, Histoire, Hébreux, Religion, Royaume natal, Royaumes étrangers, Trouver Objet caché et Psychologie.

Les compétences qui sont présentes sur la fiche de personnage ne correspondent pas aux règles standard de AdC, mais j’ai fait avec, en en éliminant quelques-unes comme « Argot », « Statut » et « Esquive instinctive ».

Comme l’aventure est une one shot, j’ai permis aux personnages de faire une coche d’expérience (de leur choix) par nuit (plutôt que de toutes les faire entre les aventures comme c’est le cas normalement). J’ai trouvé que c’est une bonne idée. Ça donne aux joueurs le sentiment de progression qu’ils aiment et ça les incites à ralentir la cadence et à ne pas tenter de tout faire sans répits comme ils en ont parfois tendance.

L’aventure

Judas a raconté son histoire, ils ont posé quelques questions et il est parti, mentionnant qu’il s’installait chez sa tante et qu’il restait a leur entière disposition s’ils ont d’autres questions.

Quand j’ai annoncé son suicide, le lendemain, ils ont trouvé ça louche et sont persuadés que c’est un meurtre.

Le premier focus a été la maison de Jésus a Nazareth. Ils ont installés un simulacre de campement d’arpenteurs, expliquant aux nazaréens qu’ils préparaient la construction d’une route. Ils ont ensuite utilisé ce campement comme base pour épier la maison de Jésus. Une très bonne idée je trouve.

Au début, ils n’ont rien appris de bien intéressant. Jesus se rend parfois à la maison en compagnie de Marie Madeleine et aussi, parfois, de Salomé et de Simon-Pierre pour y manger, y boire du vin et y dormir. Lorsqu’il y a eu le premier rituel, les PJ n’étaient pas sur place, mais un garde qu’ils avaient recruté.

Pendant ce temps, les personnages commencent à infiltrer la secte via les deux enfants de l’un d’eux: sa fille et son fils, des jumeaux de 16 ans. Jésus qui, c’est bien connu, aime beaucoup les jeunes filles, s’est vite intéressé à la jeune Appia.

Lorsqu’il y a eu le deuxième rituel, un mois plus tard, les PJ étaient cette fois présent au campement. À la maison se sont rendus Jésus, Marie de Magdala, Marthe, Appia la fille du PJ et Salomé. Comme les joueurs étaient ambiguë sur le rôle de Salomé, j’ai fait exprès de mettre Salomé présente afin d’instaurer de l’incertitude sur qui exactement allais être la victime du rituel.

La victime allais sûrement être Appia, et par crainte pour son bien-être, les PJs sont intervenus trop tôt, et Jésus a simplement fait passer Appia pour ivre morte et rien d’incriminant n’a pu être retenu de la rencontre.

Pour le rituel suivant, le père d’appia, doué d’un score en TAI de 8, s’est caché dans un panier dans la maison de Jésus. Il a pu ainsi assister à un rituel ou la victime s’est fait violer et tuer pour ensuite disparaître dans un bruit dégoûtant de succion, comme si le corps avait été dévoré d’un coup par une créature invisible. Seule quelque gouttes de sang sur une dalle de pierre tachées subsistent.

Ils ont vite décidé de dénoncer la chose aux instances légales. L’histoire est tranquillement tombé hors de leur contrôle. La bureaucratie romaine s’est avéré un peu lente et chiante, mais ils ont quand même réussi à obtenir un entretien en prison avec Jésus et à faire également condamner Marie Madeleine (Ponce Pilate n’avait initialement ordonné que l’arrestation de Jésus).

Il y a donc eu chemin de croix, émeute des disciple de Jésus, flagellations et crucifixion de Jésus et de Marie Madeleine. Puis le retour du Christ trois jours plus tard.

Et le règne de Nyarlathotep, l’asservissement de l’humanité dans le consumérisme, l’obésité et la décadence.

J’ai trouvé utile:

  • Cette page de noms romains.
  • D’avoir demandé aux PJ de me détailler leur vie personelle avant de commencer (ex: sont-ils mariés?, ont-ils des enfants?, quels sont leurs occupations en dehors du travail pour l’empire? e.t.c)

J’aurais aimé avoir:

  • un texte écrit à l’avance avec la confession exacte de Judas
  • un plan détaillé du village de Nazareth et ses environs.
  • une liste de contacts pré-établie pour les PJs

Publié par ghidorah21

Follow me here: https://octodon.social/@kingu_platypus_gidora

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueueurs aiment cette page :