La panique satanique

La panique satanique ou « Satanic Panic » est le nom que l’on donne à une période ou une sorte d’hystérie collective entretenue par les médias sensationalistes a fait croire à la population américaine (et dans une moindre mesure mondiale) que des sectes sataniques pullulaient dans les cités, les campagnes et les banlieux.

Il existe peu de ressources sur le sujet en langue française, du coup la majorité des liens externes pointerons donc, malheureusement, vers des ressources en anglais.

Débutant en 1980, la panique satanique s’éteint ensuite tranquillement à partir du milieu des années 90. Comment en sommes-nous arrivés là? Pour faire simple, on dira qu’à partir de l’après-guerre, la progression du modernisme est allé trop vite pour que la religion, plus lente, puisse s’adapter, créant des débordements. Des nouveaux phénomènes se déclarent; sectes, tueurs en série, l’église de Satan… Les médias de masses sont maintenant bien rodés, le sensationnalisme prime. Le terreau est fertile.

Chronologie des évènements principaux

1979

Le « Steam Tunnel Incident »

La disparition d’un adepte de Donjons & Dragons dans des circonstances nébuleuses rend l’existence du jeu popularisé par les médias de masses. Les fondamentalistes démonisent le jeu. L’adepte en question, James Dallas Egbert III, est retrouvé, mais il se suicide en 1980.

1980

« Michelle Remembers« 

Dans ce roman, les auteurs  Lawrence Pazder et Michelle Smith racontent le cas d’une jeune fille entraînée dans des histoires de sectes sataniques. Le livre est présenté (mensongèrement, mais ça ne sera prouvé que plus tard) comme une histoire vraie. Pendant toute la période que couvre la panique satanique, ce livre est considéré comme un document véridique.

1981

Mazes and Monsters (le livre)

Ce roman de Rona Jaffe, librement basé sur l’histoire du « steam tunnel » de 1979, raconte une histoire ou un adepte d’un jeu de rôle « Mazes and Monsters », perd le contrôle sur la réalité.

1982

Mazes and Monsters (le film)

Le roman paru l’année précédente est adapté en film.

1984

« Acid King« 

Richard Allan « Ricky » Kasso Jr. est un meurtrier américain reconnu pour l’aspect occulte de son crime. Au moment du meurtre, Kasso portait un T-shirt AC/DC et il était connu comme étant fan de bands comme Black Sabbath, Judas Priest et Ozzy Osbourne.

« Dark Dungeon »

Une populaire série de bandes dessinées évangélique chrétienne, les « chick tracts » publie un épisode sur les jeux de rôle. Les dangers de donjons & Dragons y sont illustrés par l’histoire de Debbie qui, sous l’influence d’une maîtresse de jeu gothique, sombre dans l’occulte et la véritable magie noire…

1985

Le « Parents Music Resource Center« 

Le PMRC est une association de parents chrétiens formée d’épouses de politiciens et visant à mettre en garde le public contre les dangers de la musique et des jeux qu’écoutent ou auxquels participent nos adolescents.

Leur proximité avec le pouvoir leur facilite la tâche. Le groupe et formé en 1985 et déjà, la même année, ils organisent un procès contre rien de moins que l’industrie musicale. Le PMRC, leur liste des « quinzes dégueulasses » et le procès « du peuple vs la musique » seront le sujet d’un article entier à part.

Les suicides de James Vance et Ray Belknap

À Reno, Nevada, deux jeunes se suicident avec un fusil à pompe. Ils étaient fans de Judas Priest. Nombreux prétendent que les messages subliminaux contenus dans la musique du groupe ont poussé les jeunes à passer à l’acte.

Un procès accusant formellement Rob Halford et le groupe Judas Priest sera tenu en 1990.

Richard Ramirez et AC/DC

Ricardo Leyva Muñoz Ramírez est un tueur en série qui sévit principalement et est arrété cette année là. Il affiche ouvertement son satanisme et est fan de AC/DC. On accuse le groupe d’incitation au satanisme et ils doivent annuler plusieurs concerts.

1988

« Devil Worship: Exposing Satan’s Underground »

Le populaire animateur Geraldo Rivera propose une émission spéciale sur le satanisme. Sensationnaliste et diffusée à heure de grande écoute, la paranoîa augmente d’un cran.

1990

Le procès de Judas Priest

Cinq ans après le drame de Reno, le groupe Judas Priest est formellement accusé d’être la cause du double suicide. L’existence réelle de messages subliminaux n’arrive pas à être démontrée en cour. Judas Priest gagne.

Quelques personalités publiques importantes

Arneson, Dave

Dave Arneson est le co-auteur, avec Gary Gigax du célèbre jeu Donjons & Dragons qui sera la victime de virulentes critiques pendant toute la période.

Chick, Jack

Jack Thomas Chick est l’auteur et l’éditeur d’une série de bandes dessinées chrétiennes fondamentaliste, les « chick tract« . Son oeuvre paranoîaque alimente la peur du satanisme qui semble présent à peu près partout sauf à l’église…

Gigax, Gary

Gary Gigax est le co-auteur, avec Dave Arneson, du célèbre jeu Donjons & Dragons qui sera la victime de virulentes critiques pendant toute la période.

Lavey, Anton

Anton Szandor LaVey est le fondateur et le grand-prêtre de l’église de Satan. J’ai déjà consacré un article entier sur lui et son église: Anton Szandor LaVey et le satanisme moderne.

Pulling, Patricia

Patrica Pulling est la fondatrice et unique membre du mouvement B.A.D.D.(Bothered about Dungeons & Dragons) visant a faire interdire les jeux de rôles en général et Donjons & Dragons en particulier sous prétexte que ceux-ci font la promotion du satanisme, du viol et du suicide en plus d’utiliser des règles de jeux basés sur d’anciens rituels occultes interdits par le Vatican.

Robinson, Pat

Pat Robinson est un télévangéliste évangélique du courant charismatique. Il affirme que juifs, francs-maçons et Illuminatis conspirent pour parvenir à la domination mondiale. Pendant la période de la panique satanique, il est dans le plus haut de sa popularité.

Todd, John

John Todd est un agitateur, conspirationiste, violeur et pentecôtiste extraordinaire qui maintiendra une certaine influence anti-à-peu-près-tout pour la durée des années 70 et une bonne partie des années 80. Son arrestation pour viol en 1987 le fera enfin taire pour de bon.

Les garderie pédophiles sataniques

Toute cette panique sur du Satan partout devient vite une peur viscérale sur ce que des « étrangers » peuvent faire à nos enfants quand nous n’y sommes pas. Pendant toute la durée de la panique satanique, les plaintes pour pédophilie et satanisme par des employés de garderies explosent.

Voici une liste (non exhaustive) de cas impliquant des garderies ou autre centre de soins des enfants.

1982 – Cas de maltraitance d’enfants dans le comté de Kern .

1983 – Essai préscolaire McMartin en Californie.

1984 – Centre de soins de jour Fells Acres .

1984 – Bernard F.Baran , Jr., condamné en 1985, disculpé en 2009.

1985 – Affaire Bronx Five.

1985 – Wee Care Nursery School dans le New Jersey en avril.

1987 – Scandale d’abus d’enfants à Cleveland en Angleterre .

1987 – Les affaires Friedman commencent.

1989 – Cas d’abus sexuel de Glendale Montessori à Stuart, Floride.

1989 – Scandale de la garderie Little Rascals à Edenton, Caroline du Nord.

1990 – Acquittements dans l’essai préscolaire McMartin; les charges restantes ont été abandonnées.

1991 – Dan et Fran Keller, Fran’s Daycare Center, Oak Hill, Texas.

1991 – Christchurch Civic Creche, Nouvelle-Zélande, avec Peter Hugh McGregor Ellis .

1992 – Kaare Sortland est tué après avoir été déclaré non coupable de maltraitance d’enfants.

1992 – Scandale de Martensville , Martensville, Saskatchewan, Canada. 1994 – Affaire Wenatchee Sex Rings.

1996 – Les condamnations dans l’affaire de maltraitance d’enfants du comté de Kern sont annulées.

1997 – « Day of Contrition » à Salem, Massachusetts

2013 – Dan et Fran Keller sont libérés de prison, quatre ans avant d’être déclarés innocents des charges retenues contre eux.

Cette liste liste est tirée de cette page, qui contient d’autres informations pertinentes sur ce sujet particulier.

La panique satanique comme univers de jeu

La peur latente en un ennemie invisible et surnaturel et la paranoîa qui en découle sont parfaits pour des aventures sombres ou la religion et la crainte de l’enfer joue un rôle prépondérant.

La panique satanique se manifeste de différente façons et peut-être perçu de différente façons; les fondamentalistes chrétiens prenant ça évidemment plus à coeur que les athées.

Ferveur religieuse

Le tableau suivant résume la ferveur religieuse en cinq niveau.

Ferveur religieuseRéactionRépartitionFoi
IAthée / Agnostiqueaucune01-050
IINon pratiquantméfiance06-255
IIIPratiquant modérépeur26-5510
IVFervent pratiquantinterdits56-8520
VFondamentalisteactions86-0030
Table de la ferveur religieuse

Exemples de réaction à savoir que leurs enfants jouent a Donjon & Dragon

I – « Je suis leur maitre de jeu!« 

II – « Je me méfie un peu de ce jeu, mais un jeu ne peut pas faire de mal« 

III – « Ca me fait un peu peur de savoir que mes enfants jouent a D&D. J’aimerais mieux qu’ils jouent à autres choses« 

IV – « Ce jeu est interdit dans notre maison« 

V – « J’organise une manifestation devant la maison de Gary Gigax« 

La colonne Répartition sert à déterminer aléatoirement la ferveur religieuse (d’un PNJ ou de la famille des PJs par exemple). Dans ce dernier cas, le PJ pourra déterminer sa propre ferveur religieuse, mais sans changer le niveau familial de plus de un point. (exemple, un PJ issu d’une famille de fervents pratiquants pourrait être fondamentaliste (plus extreme que le reste de sa famille) ou pratiquant modéré (plus soft que le reste de la famille) mais ne pourrais pas être non pratiquant ou athée, son éducation ne le permettant pas.

La colonne Foi attribut un certain nombre de « bonus de foi » qui, ajouté au score de pouvoir (ou équivalent) du personnage, lui donnera un total de « point de foi ». Ces points seront utilisés pour combattre la corruption démoniaque de plus en plus présente dans notre société de perdition.

Corruption démoniaque

JdRMusiqueCorruption
ILire le livre de réglesÉcouter du Heavy metal1
IIJouer une partie (Joueur)Assister a un concert1d3
IIIJouer une partie (MJ)Être dans le moshpit1d6
IVJouer un perso « evil »Acheter un t-shirt du band1d6+3
VMourir en jeu Assister a un concert privé2d6
Table de la corruption démoniaque

Selon la vitesse à laquelle on voudra voir nos PJ sombrer dans la corruption, on déterminera une échelle de temps (jour, semaine, quinzaine, mois) et pour chaque période on tiendra compte de l’activité la plus « a risque » effectué par le personnage et on soustraira la corruption a ses points de foi.

Un personnage qui n’a plus de points de foi sombre dans le satanisme. 🤘 

Le bien et le mal

Tout cela, bien sûr, nous amène a une réflexion sur la dichotomie bien vs mal et la nature divine. Si dans le monde réel la question de l’existence de Dieu – ou à tout le moins d’une divinité – provoque encore de houleux débats, dans les jeux de rôles son existe est le plus souvent assumé.

Néanmoins, le dogme du catholicisme et les diverses variantes du christianisme qui en découlent se contredisent entre elles, sans compter les multiples variations et traductions du livre sacré dont les interprétations multiples et contradictoires ne font absolument aucun sens. Il faudra donc, si on veut y faire évoluer des personnages doués de sens critique, trouver une façon d’organiser tout ça de manière cohérente. L’apologétique pourra servir de base, mais demeure en soit insuffisante, trop complexe et, elle-même, contradictoire.

La différence majeure entre la foi abrahamique (c’est-à-dire l’ensemble des courants théologiques juifs, musulmans et chrétiens) et les panthéons de l’antiquité et des univers médiévaux-fantastiques est l’auto-exclusivité des dieux. Le monothéisme est différent parce qu’il implique que les autres croyances sont inexistantes et non pas complémentaires. Deux personnages ne peuvent pas avoir des dieux différents ou sinon les éventuels pouvoirs transmis par la divinité ne fonctionneraient que pour l’un d’eux. Considérant que chaque groupuscule prétendent avoir l’exclusivité du Paradis, avoir à déterminer qui a raison, entre les pentecôtiste ou les témoins de Jéhovah serait un exercice d’une futilité assez grande.

Il faudra donc trouver une autre explication. Regardons d’abord quels sont précisément les explications dont nous avons besoin et quels sont les critères que notre concept divin doit remplir pour éviter les contradictions et les non-sens et être capable de répondre aux PJs lorsqu’ils posent des questions d’ordre métaphysique.

On voudra savoir, entre-autre :

  • La prière fonctionne-t-elle et, si oui, sous quelle conditions?
  • Quels sont les critères exact déterminant l’accès au Paradis ou à l’Enfer?
  • Pourquoi Dieu ne se manifeste jamais?
  • La notion de bien et de mal ultime existe-t-elle vraiment?

Autrement dit, « quels sont les comportements que doivent adopter les personnages pour gagner les faveurs de la divinité et qu’est-ce que cela leur apporte? »

Pour avoir une réponse a ces questions il faudra se faire une idée relativement claire de qui sont le, la ou les dieux, ce qu’ils veulent, quels sont leurs pouvoirs et pourquoi ont ils laissés le chaos et le fractionnement s’emparer de leur propre culte.

L’évangile selon Judas

Ma façon d’aborder la chose est de puiser directement dans l’histoire et d’observer la cosmogonie sous un angle gnostique, tel qu’enseigné par Jésus à son disciple Judas Iscariote dans l’évangile apocryphe qui lui est attribuée. Cet évangile est également la source de mon scénario « L’évangile selon Nyarlathotep« .

Chez les gnostiques, les choses ne sont pas ce qu’elles semblent êtres. Dieu, Yahvé, Allah, Jehovah ou peu importe le nom qui lui est donné n’est pas le Dieu ultime vers lequel l’humanité devrait se tourner, mais un usurpateur. Ce démiurge rageur et cruel est décrit dans l’ancien testament. Le véritable dieu ultime d’amour et de compassion (qui existe bel et bien, mais que l’humanité ne vénère pas parce qu’elle est trompée, ayant eu pitié de l’humanité envoi ensuite Jésus. Malheureusement seul Judas comprend réellement le message et malgré leur manigance de dénonciation et le sacrifice de Jésus, le démiurge en obtient les honneurs.

Parmi les anges divins attribué au démiurge, certains, avec à leur tête Lucifer, organisèrent une rébellion, mais furent chassé de l’au-delà. Depuis, ils errent sur terre protégeant, du mieux qu’ils peuvent, l’humanité contre les influences du démiurge maléfique.

A la lumière de cette cosmogonie, trouvons réponses aux questions.

La prière fonctionne-t-elle et, si oui, sous quelle conditions?

Le démiurge ne transmet réellement de pouvoirs qu’a des hauts-placés de son organisations comme, par exemple, le pape. Pour le commun des mortels, prier Dieu ne sert absolument a rien. Satan et les démons sont quant a eux plus réceptifs mais souvent bloqués par les anges du Démiurge.

Quel sont les critères exact déterminant l’accès au Paradis ou à l’Enfer?

C’est totalement arbitraire en fonction des sautes d’humeurs du démiurge.

Pourquoi Dieu ne se manifeste jamais?

Parce qu’il en a rien a foutre de nous. Le diable se manifeste quant a lui beaucoup plus fréquement.

La notion de bien et de mal ultime existe-t-elle vraiment?

Il y a une tendance, mais par vraiment de « ultime ». Des zones de gris sont toujours possibles.

Quel sont les comportements que doivent adopter les personnages pour gagner les faveur de la divinité et qu’est-ce que cela leur apporte?

La grande majorité des croyants sont bernés et croient vénérer un Dieu d’amour et de compassion alors qu’ils vénèrent en réalité une entité exécrable. Ceux-là ne peuvent rien faire. La divinité se moque d’eux et ne leur apporte rien. Ceux qui comprennent et qui se rangent du côté du démiurge – des hauts placés de l’église, des télévangélistes populaires – y gagnent souvent pouvoir et fortune. Mais le démiurge est fourbe. Ceux qui comprennent et se rangent du côté de Satan sont ostracisés socialement, mais gagnent le soutient d’alliés précieux.

Cet article en est un préparatoire a un scénario en cours d’écriture et intitulé, « Le d20 de la terreur« . Dans cette aventure qui sera, je l’espère, palpitante, les joueurs incarneront des adolescents rôlistes et amateur de heavy metal vivant dans une petite bourgade américaine en pleine satanic panic.

Pour plus d’informations sur la panique satanique, cet article est assez complet et intéressant.

Publié par ghidorah21

Follow me here: https://octodon.social/@kingu_platypus_gidora

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer
%d blogueueurs aiment cette page :